La Calcédoine

  • IDENTITE La calcédoine est une variété de quartz microcristallin. Sa composition est de dioxyde de silicium. Elle fait partie du groupe des silices qui sont composées de cristaux de quartz minuscules. Elle possède un système cristallin rhomboédrique, agrégat fibreux, souvent en masse mamelonnée botryoïdales ou stalactiques. Transparent à translucide et d’un éclat vitreux à cireux, la couleur varie du blanc au noir en passant par le gris, rouge, brun. Le nom calcédoine englobe toutes les variétés des quartz microcristallins. Des noms différents désignent les variétés de calcédoine selon leur couleur : La cornaline rose chair au rouge brun La sardoine brun rouge à brun foncé La chrysoprase vert pomme. L’héliotrope (jaspe sanguin) vert tacheté d’un rouge rappelant le sang (pierre de sang.) L’onyx noir et blanc il s’apparente à l’agate. L’agate mousseuse se compose d’une matière translucide, laiteuse, d’un blanc-bleu ou presque incolore. Toutes ces variétés sont fibreuses et sont toutes des formes de calcédoine. On trouve aussi les variétés à gros cristaux qui comprennent : Le jaspe opaque, généralement rouge, mais qui existe en jaune, brun, vert et gris bleu.
  • CARACTÈRE ET TAILLE : La calcédoine a une densité d’environ 2,6 et une dureté de 6,5. Il a en outre un clivage nul et une fracture conchoïdale irrégulière. La calcédoine se trouve en masses ou en nodules. Elle a une masse volumique supérieure à celle de l’opale. La calcédoine présente des structures macroscopiques rayonnantes pouvant prendre la forme de stalactites, de grappes ou de rognons. Les nombreuses couleurs et l’éclat de la calcédoine, une fois polie, lui confèrent une grande valeur pour la fabrication des broches, des colliers, et autres ornements. Certaines variétés sont utilisées dans la fabrication des sceaux.
  • GISEMENT ET HISTOIRE : Le nom de calcédoine est emprunté à une ville de l’Antiquité, située sur le Bosphore. Dans l’antiquité, ces pierres étaient très prisées comme gemmes et comme talismans contre l’imbécillité et l’hypocondrie. Ces matériaux ( toutes les variétés de calcédoines ) ont de tous temps été très recherchés, ils ont constitué la matière première nécessaire à la confection des intailles et des carmées. Les célèbres gisements d’Idar-Oberstein dans le Palatinat Allemand ont été exploités depuis le 15 ème siècle et ont donné naissance à une industrie locale, qui avait cessé lors de l’épuisement des gisements. Au siècle dernier, ce sont des musiciens ambulants d’Idar-Oberstein qui découvrirent en Amérique de Sud de très riches gisements d’agates. Entraînant une reprise de l’industrie de la taille. La calcédoine tapisse les cavités et forme des veines ou des amas de substitution dans une grande diversité de roches. Elle se rencontre dans de nombreuses parties du monde. Des gemmes sont extraites en Uruguay dans la région du lac Supérieur des États-unis et du Canada.